Connect with us




People

PEOPLE: Pourquoi Burna Boy est l’artiste de 2018

Published

on

À l’avenir, nous pourrons peut-être regarder en arrière en 2018, année où Burna Boy a atteint sa maturité, l’année où il a commencé à vraiment réaliser son immense potentiel. Davido et Wizkid continuent d’occuper le sommet de la musique pop nigériane, mais rares sont ceux qui ont réussi à perturber leur duopole en une année calendaire par rapport à Oluwa Burna.

En vérité, il n’a jamais fait de doute à quel point Burna Boy pouvait être formidable, à quel point il le voulait. Avant 2018, l’appétit du chanteur pour l’autodestruction semblait insatiable et il lui semblait que c’était seulement une question de savoir quand il imploserait, pas si.

Burna Boy a une feuille de rap de deux pays qui remonte à son adolescence. Il a été mêlé à la culture des gangs au Royaume-Uni et au culte au Nigeria, et cette énergie l’a suivi dans l’industrie de la musique comme un nuage sombre. Donc, quand Burna est devenu une superstar, il est devenu immédiatement évident que tout le truc de mauvais garçon n’était pas seulement une image, mais bien une réalité.
Même si Burna Boy affirme ne rien changer à son passé troublé, il a également avoué s’inquiéter du fait que ses activités parascolaires le placent dans la même situation que Vybz Kartel, la légende emprisonnée du dancehall. Les manipulateurs de Burna étaient également inquiets et ont organisé plusieurs interventions. À un moment donné, ils ont encouragé le chanteur à aller voir un psy pour l’aider à résoudre ses problèmes – Burna Boy ne ferait qu’une visite.

Le voyage de la chanteuse du côté obscur semblait s’être déroulé sans billet aller-retour. Mais au cours des 12 derniers mois, Burna Boy a fait un demi-tour spectaculaire et n’a presque plus de problèmes.

Le réveil a peut-être été provoqué par sa confusion avec M. 2Kay en décembre dernier. Burna a été impliqué dans un vol qui a blessé son chanteur, élevé au PH. Accusé devant les tribunaux, il a été contraint d’annuler deux de ses émissions phares à Lagos et à Port Harcourt. L’affaire a depuis été mise en échec, mais c’était une nouvelle grave embarrassante pour le chanteur. Comment un homme considéré par beaucoup comme l’incarnation de Fela et de Bob Marley peut-il mettre en péril sa liberté au détriment d’un artiste avec des chansons à un titre et demi à son nom? Je me souviens d’avoir écrit en janvier de cette année que Burna Boy manquait de seconde chance, et il le sait.
Étonnamment, Burna Boy n’a généré aucun titre négatif depuis. Il est prévu de terminer la tournée très réussie Life On The Outside avec une date très attendue à Lagos le lendemain de Noël. À ce jour, le point culminant de la tournée a été Burna, qui a vendu l’O2 Brixton Academy de Londres d’une capacité de 5 000 personnes. Un exploit rendu encore plus significatif quand on sait que Burna n’était même pas autorisé au Royaume-Uni il y a quelques années à cause de son passé criminel.

Ce n’est pas un hasard si l’année la moins turbulente de Burna Boy a également été la plus productive. En plus de ne pas avoir de problèmes, le chanteur s’est donné une longueur d’avance considérable en sortant son troisième album studio, Outside, en janvier, un mois historiquement lent pour les nouvelles sorties. Dans un climat qui venait de se remettre de la gueule de bois de la course habituelle de fin d’année pour un single «à succès», Burna Boy a offert un travail complet. Et le travail était bon, si bon qu’on pourrait dire qu’aucun artiste nigérian n’a fait un meilleur album au cours des quelque 11 mois écoulés depuis sa sortie.

Outside a également produit sans aucun doute la chanson la plus percutante de 2018: «Ye». La chanson interpole Fela “Sorrow Tears and Blood” et présente la contradiction d’être jeune et ambitieux dans un pays aussi difficile que le Nigeria. « Nous sommes bien souvent confrontés à beaucoup de souffrances / Juste pour nous assurer que l’argent est bien … » De plus gros disques ont été produits cette année, mais aucun qui signifiait autant. Il y avait même une pétition en ligne qui demandait à la chanson de remplacer l’hymne national du Nigéria.
Burna Boy faisait également partie d’autres disques spéciaux en 2018, tels que «Baba Nla» de Larry Gaaga, avec 2Baba et D’banj, ainsi que «All My Life» du major Lazer. Puis, avant la fin de l’année, il a signé deux nouveaux singles dans «Gbona» et «On the Low». Les deux chansons sont devenues des succès instantanés dans les clubs du pays.

Le succès de Burna Boy cette année a été le plus doux pour les fans qui souffrent depuis longtemps. Aidé par ses premières mixtapes underground, Burna a cultivé l’une des bases de fans les plus dévouées de tous les artistes nigérians. Mais il les a également forcés à devenir l’un des plus patients.

Outre les nombreuses transgressions du chanteur, les fans de Burna ont dû se séparer de LeriQ et de la famille Aristokrat; relations qui ont été réparées par la suite, mais seulement après des dommages importants causés au son et au développement artistique de Burna. Ils l’ont également vu traverser la terrible crise de sophomore, après la chute de l’album On A Spaceship, à la fois de manière critique et commerciale.

Mais les fans de Burna ont gardé la foi et en 2018, il les a vraiment remboursés. Burna baptiserait ses fans les « Outsiders », après l’album qui le ramena dans la conversation du plus talentueux artiste de sa génération. Cependant, certains diront qu’il n’est jamais parti.
JMK

Suivez-nous, et aimez-nous:
Continue Reading
Click to comment

People

COCO EMILIA ET NATHALIE KOAH SE BAGARRENT À LA VILLA DES LYS

Published

on

Dans la nuit du 7 au 8 février 2019, Coco Emilia et Nathalie Koah, les jet-setteuses camerounaises les plus en vue se sont retrouvées à la même soirée à Yaoundé, autant vous dire que tout était réuni à cette soirée people pour créer le buzz. Du champagne à flot, des chaussures, sacs, et des robes de couturiers d´exceptions. La rivalité légendaire qui existe entre les deux divas a explosé pendant la soirée, c’était du jamais vu !

La très sélecte Villa des Lys a été le théâtre d’une soirée d’anniversaire qui restera gravée dans les mémoires. C’était le genre de soirée où toute la nouvelle generation de jet set camerounaise était réunie : Personalites influentes, frimeurs, et les gens du move! Bref toute la jeunesse dorée de Yaoundé, de Douala et au-delà s’est réunie pour célébrer en grande pompe l’anniversaire d’un jeune camerounais, organisé par son ami le sulfureux Cédric Ketchanga, fils du richissime magnat et homme politique Camerounais Célestin Ketchanga.

Une flopée d’artistes étaient également invités à prester : Nabila, Ko-C, Moustik le Karismatik, Kola Sucré, bref, « l’argent » a été mis sur la table pour organiser ce remake de « Mon Incroyable Anniversaire à la sauce 237 »

Vous imaginez bien que Coco Emilia et Nathalie Koah, nos deux plus célèbres divas n’allaient pas manquer ce rendez-vous ! Assises aux flancs de la table d’honneur,nos sources nous parlent d’une tension impossible à ignorer entre elles. Même si on les a vu sourire, danser et faroter. Les chanteurs étaient assez futés pour comprendre que ça payait de  faire les éloges  de nos deux reines de la nuit. Vu que celles-ci n´arrêtaient pas de leur distribuer des billets de banque. Chacune voulait donner plus afin de mieux paraître.

Jusque-là tout allait bien jusqu’à ce que vers 3 heures du matin, au moment du découpage de gâteau, le maître de cérémonie invite les amis et proches , parmi lesquels figuraient Nathalie Koah et Coco Emilia. La deuxième citée aurait d’abord refusé de se mettre avec « les gens qu’elle n’aime pas ». Apres avoir change d´avis, Coco Emilia accepte de se rendre près du gâteau. Nathalie Koah faisant pareil, a choisi de se placer juste devant Coco, donnant l’impression de vouloir lui faire de l’ombre. Coco sentant sa dignité bafouée, et la vedette s´arrachée par sa rivale de toujours, a finit par pousser Nathalie.Tout de suite, la bagarre se déclenche.  D’ abord entre elles, puis entre leurs  clans.

Les gifles, les Louboutin et les bouteilles de champagne volaient partout, bref ça ne riait plus. Sauf du côté des spectateurs qui n’ont pas manqué d’immortaliser le moment, se moquant à gorge déployée des deux stars de la toile. Quelques minutes plus tard, la police et la gendarmerie atterrissent sur les lieux pour calmer les fêtardes bagarreuses.

On estime les dégâts de cette confrontation à près de 500 mille francs cfa d’après certaines sources. Une somme qui n´ébranlera certainement pas nos deux stars aux collections de Louboutin, et         d´autres objets de valeur.

Par JMK

Suivez-nous, et aimez-nous:
Continue Reading

People

JUSTICE: Accusé d’agressions sexuelles, le R&B maker R. Kelly est lâché par Sony

Published

on

Le contrat qui liait la maison de disques à l’artiste est terminé, annonce les médias spécialisés, vendredi soir.

Entre le chanteur R. Kelly et Sony Music, c’est fini. Le contrat qui liait la maison de disques RCA (filiale de Sony) au chanteur est terminé, après la diffusion d’un documentaire l’accusant de multiples agressions sexuelles. « R. Kelly et Sony ont décidé de se séparer », a rapporté le site spécialisé Billboard (lien en anglais), vendredi 18 janvier, en citant des sources anonymes. Contacté par l’AFP, Sony Music n’a pas immédiatement confirmé l’information. Le chanteur de Chicago, Robert Sylvester Kelly de son vrai nom, n’a pas non plus fait de commentaire.

Mais l’auteur du hit « I Believe I Can Fly », qui avait annoncé récemment préparer un nouvel album, était en position de plus en plus difficile ces derniers mois, même s’il a toujours démenti ces accusations. 

Spotify retire le chanteur de ses playlists

Les appels au boycott s’étaient multipliés sous l’impulsion des mouvements #MeToo et Time’s Up, via le mot d’ordre #MuteRKelly (#Faites taire R. Kelly) sur Twitter. La plateforme suédoise de musique en ligne Spotify avait annoncé en mai retirer le chanteur de ses playlists.

Le coup de grâce semble être venu de la diffusion, début janvier, d’un documentaire intitulé « Surviving R. Kelly » sur une chaîne câblée. Plusieurs femmes accusaient le chanteur et producteur de 52 ans d’avoir eu des relations sexuelles avec des filles de moins de 16 ans, et de s’être entouré de femmes dont il a fait ses esclaves sexuelles. La procureure Kim Foxx avait lancé le 8 janvier un appel à témoins pour enquêter sur ces accusations. Le procureur d’Atlanta, où le chanteur a aussi une propriété, enquête également sur lui, selon plusieurs médias locaux.

Source: Billboard

Suivez-nous, et aimez-nous:
Continue Reading

People

HUMOUR: Catégorie « féminin» sur les réseaux sociaux : le top 4 ivoire

Published

on

Elles sont jeunes, belles et talentueuses. Elles marchent dans les pas des Akissi Delta, Djuédjuessi, Adrienne Koutouan et bien de comédiennes ivoiriennes de renom. Mais leur espace de prédilection, ce sont les réseaux sociaux. Avec les nouvelles technologies, leur talent s’est vue éclore . Parler d’humour sur les réseaux sociaux versus féminin Côte d’Ivoire, voilà le quatuor qui vient en tête de liste : Prissy la degameuseYvideroBraising GirlZunonbook.  Avec plus de cent mille followers pour chacune d’elle. Tour d’horizon.

Prissy la degameuse ( 312 mille followers)

Danseuse, chroniqueuse, femme d’affaires, Ibo Laure Prisca ou Prissy la degameuse conduit le peloton avec ses 312 mille followers et ses vidéos qui culminent à des millions de vues sur Youtube. Sa particularité, un natural self inhérent à la plupart d’entre elle. Elle parodie le plus clair du temps l’actualité en y ajoutant sa touche particulière. Même si ses vidéos sont en solo, elle a eu à évoluer avec un binôme. Sa dernière trouvaille, Jolina, le prototype de la jeune fille naïve, qui arrive à lui donner de belles répliques selon les différents scénarios mis en scènes. Promotrice d’un concours de beauté, Prissy la degameuse est également patronne d’un institut de beauté.

Yvidero’show ( 305 mille followers)

Une vidéo anodine intitulée ”A bout portant” et la voici partie pour une chevauchée victorieuse. Les difficultés et autres épreuves font dorénavant partie de son passé. Même si elle a en projet de les relater dans un ouvrage. La violence conjugale, la difficile vie en Europe, Yvidero a eu à expérimenter tout cela. Sourire en coin et ce ”tchip” en fin de vidéo qui reste sa marque de fabrique font d’elle l’une des humoristes les plus suivies sur la toile ivoire. Yvidero, c’est une fertilité créatrice, en moyenne une vidéo par jour avec des compagnons de scènes dont Ben qui s’illustre de bien belle manière dans le rôle de conjoint de la comédienne. Elle s’essaie à plusieurs collaborations avec des comédiens d’univers différents. Une visibilité maximale au niveau des médias ( Barber shop, Kritikos). Une image qui se prête à plusieurs marques pour des publicités. Yvidero surfe sur une vague heureuse pour le plaisir de ces 300 mille followers.

Braising Girl ( 163 Mille followers)

Elle a un beau minois qui ne laisse pas indifférent. Une petite suffisance dans la diction. Quelques rares vidéos, mais à chaque publication, le suivi se fait ex nihilo. Braising Girl qui vivait auparavant à Abidjan résiderait à ce jour aux Etats Unis. L’une de ses vidéos qui l’a révélé est celle où elle mettait en scène l’attitude d’un homme véhiculé avec les tics de la petite chemise qui se froisse et l’effet que cela ferait sur les femmes. Laquelle vidéo était intitulée : ”Je vous parle de raffinement”

Zunonbook ( 110 Mille followers)

Zunonbook ou l’art du montage scénique. Son génie est de ”faire parler l’actualité”. Elle la croque dans une telle concordance qui invite celui qui regarde la vidéo dans son univers et celui des personnalités publiques mises en scènes. La plupart de ses vidéos sont entrecoupées par des scènes de fous rires. Très liée au comédien le Magnific, elle a même campé le personnage principal dans l’un de ses clips. Elle a aussi prêté récemment son image à une marque de téléphonie cellulaire. Les personnages qu’elle croque très souvent sont Dj Arafat, Emma Lohouess, Serge Beynaud et autres. Son tic identitaire est ”ènin”, expression tirée de la langue bété.

Suivez-nous, et aimez-nous:
Continue Reading

DERNIERS ARTICLES

Copyright ©2018 - 225newsmag - Le magazine du brassage culturel